Top 10 des effets des Láser Froid sur l’organisme

Voici les dix principaux effets biologiques du laser non thermique à bas niveau (thérapie par láser froid) évalués dans plusieurs études et essais cliniques, affirmant la théorie de la bio photomodulation au laser.

  1. EFFET ANTI-INFLAMMATOIRE : La thérapie au láser à faible niveau crée un effet anti-œdème en provoquant une vasodilatation et en activant le système de drainage lymphatique (qui draine les zones traumatisées enflées).

  2. EFFET ANALGÉSIQUE : La thérapie laser à bas niveau exerce un effet très bénéfique sur la douleur de multiples façons. Le láser froid bloque partiellement la transmission neurale des signaux de douleur au cerveau; et diminue la sensibilité des nerfs. La lumière laser atténue également la douleur en réduisant l’œdème. Le laser froid implique la production de substances chimiques anti-douleur de haut niveau, telles quenles endorphines, enképhalines et opioïdes provenant du cerveau et des glandes surrénales.

  1. ACCÉLÉRATION DE LA RÉPARATION TISSULAIRE ET LA CROSSANCE CELLULAIRE : Les photons de la lumière des lásers froids pénètrent profondément dans les tissus et accélèrent la reproduction et la croissance cellulaires. La lumière láser augmente également l’énergie disponible pour la cellule en augmentant la production d’ATP afin que la cellule puisse prendre les nutriments plus rapidement et se débarrasser des déchets. À la suite de l’exposition à la lumière láser, toutes les cellules,y compris les cellules des tendons, des ligaments et des muscles sont réparées plus rapidement.

  2. AMÉLIORATION DE L’ACTIVITÉ VASCULAIRE : La thérapie par laser froid (La thérapie laser à bas niveau) augmente considérablement la formation de nouveaux capillaires dans les tissus endommagés, ce qui accélère le processus de cicatrisation, ferme les plaies plus rapidement et réduit les cicatrices. La thérapie au láser à bas niveau (Láser froid) provoque également une vasodilatation, une l’augmentation du diamètre des vaisseaux sanguins, qui améliore la circulation du sang et par conséquent la guérison en apportant plusieurs éléments aux tissus endommagés.

  1. AUGMENTATION DE L’ACTIVITÉ MÉTABOLIQUE: La thérapie láser froid à bas niveau élève le rendement des enzymes spécifiques de la cicatrisation dans les cellules sanguines, ainsi qu’une amélioration de la livraison de l’oxygène et des nutriments dans les tissus.

  2. POINTS DE DÉCLENCHEMENT ET POINTS D’ACCUPONCTURE : La thérapie láser froid à bas niveau stimule les points de déclenchement et des points d’acupuncture non invasive des muscles, qui provoquent des douleurs musculo-squelettiques de secours.

  3. RÉDUCTION DE LA FORMATION DE TISSUS FIBREUX : La thérapie láser froid à bas niveau réduit la formation de le tissu cicatriciel à la suite de tissus endommagés dûs à des coupures, des éraflures, des brûlures ou des interventions chirurgicales.

  4. AMÉLIORATION DE LA FONCTION NERVEUSE : la récupération lente des nerfs dans les tissus endommagés se traduit par une altération des fonctions sensorielles et motrices. La thérapie láser froid à bas niveau accélère le processus de la régénération axonale et la reconnexion des cellules nerveuses et augmente l’amplitude d’action potentiels pour optimiser l’action des muscles.

  5. IMMUNOMODULATION : La thérapie láser froid à bas niveau affecte la directement l’état de l’immunité par stimulation de la production d’immunoglobulines et de lymphocytes et en améliorant la facilité
    de la pénétration des globules blancs dans les tissus endommagés.

  6. UNE GUÉRISON PLUS RAPIDE : La photothérapie láser froid à bas niveau stimule le développement des fibroblastes (les fibroblastes sont les éléments constitutifs du collagene , qui est prédominant dans la cicatrisation des tissus endommagés).
    Le collagène est la protéine essentielle nécessaire pour remplacer les vieux tissus ou réparer les lésions tissulaires. De ce fait, la photothérapie láser froid à bas niveau est efficace sur les plaies ouvertes et les brûlures.

  7. EFFET ANTI-CELLULITE : La thérapie láser froid à bas niveau , rend les cellules adipeuse plus poreuses pour libérer à l’espace interstitiel les acides gras. Elle régule aussi la production de la leptine pour diminuer l ‘appétit.